En France

EN France, l’association PONTERANGA mène les actions suivantes :

  1. Elle définit et maîtrise son programme lors des réunions du Conseil d'Administration qui ont lieu tous les deux mois à MONTPELLIER.

Ces réunions de décisions sont ouvertes aux membres qui le souhaitent.
Entre ces réunions, les membres actifs se répartissent les actions suivantes :

  • Relations avec l'école de Viols le Fort, l'école Saint Charles de Montpellier et l'école de Saint Martin de Londres.
  • Relations avec les entreprises, l'administration et les collectivités.
  • Recherche de donateurs personnes morales.
  • Communication diverse (plaquette, site internet, média etc) et actions d'information.
  • Gestion des missions de notre correspondant local au Sénégal.
  • Présidence, Trésorerie, Secrétariat.
  1. Elle finance les actions en décidant et menant à bien :
  • Demandes de subventions aux collectivités et entreprises.
  • Présentations publiques (film, diaporama) en particulier à la demande de collectivités, entreprises, association des parents d'élèves, écoles.
  • Tenue de stands lors de manifestations (salons, foire aux associations par exemple).
  • Contacts avec les particuliers adhérents ou envisageant de le devenir.
  • Organisation de manifestations présentant les réalisations de PONTERANGA en vue de collecter de nouveaux dons.

Ainsi PONTERANGA bénéficie-t-elle du soutien à la fois de particuliers originaires de plusieurs régions françaises ainsi que d'entreprises et de collectivités languedociennes.
Naturellement, les actions ci-dessus sont menées par les membres sur le territoire dans lequel ils vivent : actuellement à Montpellier, Viols le Fort, Saint Martin de Londres ; demain dans d'autres régions si des adhérents locaux s'investissent.

  1. Elle intervient actuellement dans 3 écoles :

    interventionDidier et Isabelle répondant aux nombreuses questions des élèves de l'école élémentaire à Saint Martin de Londres (Hérault).

Trois écoles héraultaises sont associées à PONTERANGA sous forme d’intervention de bénévoles de PONTERANGA dans les classes, puis sous forme de projet pédagogique que définissent et mettent en oeuvre les enseignants de ces écoles.

 Les interventions de bénévoles de PONTERANGA ont lieu aussi souvent que les instituteurs le demandent : de 1 à 3 interventions par an sont assurées dans chaque école; ces interventions prennent la forme d’une présentation de diaporama montrant comment vivent les petits africains, leur école, leur salle de classe, leur matériel pédagogique, leur cour de récréation, la cantine, mais aussi l’environnement (maisons, puits etc.).

 

 

 Ensuite, les enseignants définissent leur projet pédagogique ; celui-ci met selon les cas plus l’accent sur l’apprentissage du développement durable (comprendre comment les petits africains ont accès à l’eau, à l’électricité, comment ils se déplacent pour aller à l’école ou à la ville ; combien de cahiers, stylos etc. sont mis à leur disposition et quels enseignements en tirer ici ? etc.), sur l’apprentissage de la langue française ( grâce à PONTERANGA, ces 200 élèves français écrivent à leurs homologues africains, ce qui fait un bel exercice d’approfondissement de la langue française !) ou sur la découverte de la géographie.

 

Au total 200 élèves héraultais bénéficient de  ces programmes dans les écoles primaires de Saint Charles à Montpellier, Saint Martin de Londres et Viols le Fort.

 

Nouveauté de ce début d'année 2013 :

Dans le cadre de la poursuite des échanges scolaires, les écoles de Viols-le-Fort (Hérault) et de Sône (Casamance) ont engagé de nouveaux travaux communs afin de collecter et réaliser un livre de recettes culinaires. Un échange culturel en cours qui mobilise enseignants, élèves et parents d'élèves sur un trimestre.

Cet ouvrage sera vendu 8€ (dont 1,10€ iront à Ponteranga) afin de soutenir les actions scolaires violiennes et socio-éducatives en Casamance.